Mode

Pull marin : zoom sur la mode qui vient de Bretagne

5/5 - (2 votes)

Dans l’imaginaire collectif, le pull marin évoque la Bretagne, la mer, mais aussi le chic à la Française. Si vous avez toujours voulu en savoir plus sur ce vêtement alors vous êtes au bon endroit. Voici un petit tour d’horizon sur le pull marin.

Le pull marin : les origines

Le pull marin puise ses origines au 18e siècle en Bretagne. À l’époque, on ne parlait pas encore de pull marin, mais plutôt du chandail marin. Le nom est issu de la contraction entre marchand et ail en référence aux commerçants bretons qui allaient vendre de l’ail en Angleterre. Pour se protéger du froid, ces marchands d’ail avaient l’habitude de porter un vêtement tissé dans des mailles très serrées.

Les rayures firent leur apparition plus tard et devinrent obligatoires au 19e siècle suite à un décret de la Marine française. Selon certains historiens, les rayures ont été instaurées pour repérer plus facilement les marins tombés à la mer. Le décret de la Marine a non seulement rendu obligatoire les rayures, mais il a aussi fixé les couleurs de ces dernières (bleu indigo et blanc) ainsi que leurs dimensions.

Quelles sont les caractéristiques du pull marin ?

Ce décret du 27 mars 1858 n’étant plus à l’ordre du jour, les fabricants laissent désormais parler leur créativité. Aujourd’hui, il n’est pas rare de voir des pulls marins à manches courtes, des pulls marins sans rayures, etc. Mais il existe encore de véritables pulls marins qui respectent les règles de conception du chandail breton : c’est le cas de baiedescaps.com/fr par exemple qui propose de véritables pulls marins fabriqués en Bretagne.

Un vrai pull marin est fabriqué en coton et en laine. Il s’agit d’un chandail à coupe droite qui colle au corps. Il ne doit pas être trop ample. En effet, les pulls marins étaient un peu comme une seconde peau pour les marins bretons.

En ce qui concerne les couleurs, le bleu et le blanc sont utilisés.

Pull marin

Comment porter un pull breton ?

Le pull marin se porte de préférence sur un pantalon coupe droite. Si vous voulez jouer sur la carte de l’authenticité et du respect des traditions, évitez les pulls aux couleurs fantaisistes.

Le pull marin se suffit à lui-même. Vous n’avez pas besoin d’ajouter un autre haut. Si vous y tenez, vous pouvez toujours porter une chemise en dessous et faire ressortir le col. La chemise doit avoir des manches courtes pour éviter qu’elles dépassent du chandail.

En ce qui concerne les chaussures, vous avez le choix entre des baskets ou des souliers classiques (derbys) en fonction de l’occasion.

Le pull marin, le symbole du chic à la française

Le pull marin fait partie intégrante du patrimoine vestimentaire français. Il a été vulgarisé au siècle dernier par les plus grands couturiers français. De Yves Saint Laurent à Jean-Paul Gaultier en passant par Karl Lagerfeld, les plus grands ont présenté à un moment où à un autre un pull breton dans leur collection.

Lors de l’exposition de 2017 intitulée « la mode est-elle moderne ? » au musée d’art moderne de New York, un pull breton figurait parmi les 111 pièces présentées. Il s’agissait d’une marinière d’Armor-Lux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.